Les pas pour réussir la photo macro

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

La macrophotographie nous fait souvent découvrir la beauté de la nature et voyager dans un autre monde pendant une courte durée. Bien que cette pratique soit captivante, sa réalisation se révèle un peu compliquée, notamment pour les débutants. Comment réussir la macro photo ? Vous trouverez les réponses en consultant cet article jusqu’à la fin.

  

Utilisez les matériels adaptés

Commencer la photo et parvenir à avoir un meilleur résultat n’est pas une tâche facile. Alors, quel appareil photo pour débuter dans la photo macro ? Pour réussir cette discipline, un réflex et des hybrides feront parfaitement l’affaire étant donné qu’elle ne requiert pas le mode autofocus. Tout se joue à la main ! Afin d’obtenir un meilleur rendu, n’hésitez pas à vous fier à une marque emblématique dans le domaine. 

Ensuite, renseignez-vous sur le rapport de grossissement proposé. Il vous faut également un grand capteur. Si vous avez des modèles plus petits, cependant, vous devez acquérir des bagues d’inversion, des bonnettes et des soufflets pour un rendu optimal.  

Trouvez le bon rapport de grandissement 

Trouver la bonne profondeur de champ d’un objet est la garantie d’une image macro réussie. Autrement, l’élément principal sera trop proche et trop grand. Pour éviter cette erreur, vous devez adapter le rapport de grandissement en fonction du résultat souhaité et de l’objectif macro. Si celui-ci affiche un rapport de 2 :1, par exemple, le sujet mesurera donc 2 cm. Sachez qu’on parle d’une macro photography lorsque le rapport se situe entre 1 :1 et 10 :1. En dessous ou en dessus de ces chiffres, il s’agirait d’une tout autre discipline.  

 

Privilégiez les lumières douces

Faire une macro en bonne et due forme revient à trouver la bonne intensité de lumière. Contrairement à ce que l’on peut croire, le soleil pourrait impacter la qualité de la photo. La clarté et la beauté du cliché seront perturbées par une zone d’ombre. Ces raisons expliquent pourquoi il vaut mieux opter pour des lumières douces et naturelles. Privilégiez les journées à ciel couvert et gris pour obtenir un rendu plus fascinant. Vous pouvez aussi shooter en fin de journée. Pour un meilleur résultat, on vous conseille d’employer un diffuseur. À noter que le flash macro est totalement inutile.

 

Gérez l’ouverture en macro

Pour faire une bonne photo, vous devez comprendre qu’il est inutile d’ouvrir l’objectif au niveau maximal. Tout est dans la profondeur de champ. Une petite ouverture de F/8 est la plus adaptée pour les débutants. De même, un appareil photo macro insectes pourrait disposer de ce que l’on appelle un testeur de profondeur de champ. Celui-ci fait tout le travail en fermant le diaphragme à votre place. Il existe également la méthode de focus stacking. Elle a pour rôle de shooter la cible en mode rafale en veillant à décaler la mise au point photo. Une fois cette étape terminée, les clichés pris seront combinés entre eux.

Peaufinez le cadrage

Cadrer une photo macro n’est pas un jeu d’enfant. À noter que vous n’êtes plus obligé de mettre la cible au milieu du cliché. Si vous travaillez dans le monde du maquillage, il vous faut un appareil photo macro. Ce dernier permet de montrer le rendu de votre exploit. 

Pour y ajouter une touche plus originale, n’hésitez pas à investir dans le meilleur eye-liner sur le marché. Pensez à privilégier la technique des lignes et des diagonales. De cette manière, vous mettrez en avant la beauté de la cible. Pour porter l’attention des spectateurs vers le sujet principal, évitez les prises de vue en haut. Leurs regards pourraient être captivés par d’autres éléments.  

 

Travaillez la netteté de l’image

Faites-vous plaisir en perfectionnant la netteté de l’image. Étant donné que la capacité de vue d’une image est limitée, la photographie a résolu le problème. Il suffit de patienter jusqu’à ce que la photo ne soit plus complètement floue. Pour ce faire, vous devez réaliser quelques ajustements au niveau de la prise de vue. Veillez surtout à bénéficier d’un maximum de piqué. Aussi, vous devez viser juste et au bon moment. En effet, le moindre mouvement brusque risque de déséquilibrer la composition de la photo.

 

Soignez l’arrière-plan et le premier plan

L’arrière-plan est l’élément qui valorise le sujet principal de votre cliché. L’ensemble des deux composants embellit l’image. Pour réussir votre quête, vous pouvez jouer sur les couleurs et les formes. Évitez surtout le fond neutre. Faites preuve d’imagination en créant par exemple un fond plus uniforme et moins monotone. Débarrassez-vous des détails qui vous dérangent tout en veillant à respecter l’environnement. Ajoutez-y des branches ou bien des toiles pour apporter une touche plus originale au cliché. Laissez libre cours à votre créativité, vous verrez, le résultat sera bluffant ! Pour le premier plan, cependant, misez sur le flou.

 

Diversifiez ses angles de prise de vue

La variation des angles de prise de vue est l’assurance d’une photo macro sublime. Pour y parvenir, on vous conseille de prendre un sujet sur plusieurs angles de vue. N’hésitez pas à vous déplacer de seulement quelques centimètres, car le résultat ne sera pas le même. Photographiez l’objet ou les insectes de dos, de face, à votre place ou bien en contre-jour. Vous découvrirez par la suite la beauté de la nature et de l’objet en question.

Prenez une position bien stable

Réaliser une macro n’est pas une mince affaire. Il faut, en effet, remplir certaines conditions si vous voulez que le résultat soit époustouflant. Pour limiter les mauvaises surprises, veillez à toujours tenir en compte la vitesse d’obturation, car elle garantit un rendu plus net. 

Pour trouver le bon angle de prise de vue, prenez une position bien stable et tenez bien le dispositif dans la main. Allongez-vous par terre et appuyez-vous sur le sol. Investissez aussi dans le rice bag ou le bean bag. Si vous êtes en position assise, utilisez votre main gauche pour prendre l’objectif en perspective puis plaquez vos coudes contre vous. Enfin, il existe ce que l’on appelle la technique de la ficelle, une garantie de la stabilité de votre appareil photo. Un trépied pour appareil photo assure aussi une meilleure stabilité de l’appareil.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES