Pourquoi et comment calibrer son écran ?

Dernière mise à jour: 26.11.22

 

Vous avez remarqué que malgré vos efforts pour régler votre appareil, vous n’obtenez pas des photos d’une qualité satisfaisante. La raison est que votre écran d’ordinateur a besoin d’un calibrage. En quoi consiste ce processus, et est-il vraiment nécessaire ? Vous trouverez les réponses dans cet article.

 

L’importance de calibrer son écran

Si vous êtes photographe professionnel, il est certain que vous n’imprimez pas vos clichés, sans les avoir traités. En travaillant sur l’écran de votre ordinateur, vous vous rendez compte que les couleurs ne sont pas telles que vous les souhaitez. C’est une grave erreur d’espérer que l’imprimante vous donnera les bonnes couleurs. Sachez qu’elle a également sa façon de lire les couleurs. Si votre écran ips vous transmet des couleurs bizarres, votre imprimante aura encore plus de difficultés à rendre les vraies nuances.

Vous vous demandez alors si la balance des blancs n’a pas été efficace. Même si c’était le cas, ce n’était pas suffisant. Quand vous retouchez vos photos, les couleurs sont différentes de celles que vous avez eues pendant la prise. Sachez que chaque écran a ses résolutions propres, et chacun a ses manières de traduire les couleurs. La solution est d’effectuer un calibrage d’écran. Ce principe vous permet d’avoir les couleurs justes sur l’écran et sur les impressions que vous effectuez.

Utiliser une sonde de calibrage d’écran

Même si vous avez investi dans un moniteur de type art graphique, vous devez toujours effectuer la calibration de l’écran. L’avantage est que ce genre de matériel est déjà vendu avec l’accessoire qui sert pour le calibrage. Il s’agit d’une sonde. Les autres types d’écrans ont plus besoin de ce processus.

Vous devez acquérir l’outil à part, si vous souhaitez rectifier les couleurs de votre écran. Utiliser un ordinateur portable, pour le traitement des photos, n’est vraiment pas une bonne idée, à moins que ce ne soit un appareil avec un écran approprié. Même en vous approvisionnant chez Apple, il faudra calibrer le Mac.

 

Calibrer son écran sans sonde

L’étalonnage de l’écran est-il possible, sans utiliser une sonde ? La réponse est oui. Certains logiciels proposent de le faire en utilisant vos propres yeux, pour corriger les couleurs. Le résultat ne serait pas conforme à vos attentes, et vous serez encore plus frustré.

Il est difficile d’effectuer une calibration à l’œil nu. Nos yeux reconnaissent la différence entre une nuance et une autre, mais ils s’accommodent facilement. Ainsi, vous pourrez voir sur un écran qu’un tel point est blanc, mais quand vous l’imprimez, vous découvrirez qu’il tend vers le jaune. Nos yeux ne sont donc pas fiables dans ce processus.

 

Les étapes du calibrage d’un écran

Vous n’avez pas vraiment le choix, si vous souhaitez avoir des images impeccables. Vous vous rendrez compte, par la suite, que l’investissement en valait la peine. La calibration consiste à restaurer les couleurs qu’il faut sur votre écran. L’ordinateur seul ne peut y arriver. Vous pouvez réinitialiser les couleurs de votre Windows 10, mais vous ne réussirez pas, sans l’aide d’une sonde.

 

Installer le logiciel

En général, la sonde est vendue avec un logiciel spécifique. Il suffit de l’installer sur votre ordinateur. S’il n’y a pas de manuel d’utilisation, le logiciel lui-même indiquera le processus à suivre.

Régler la luminosité

La première étape est le réglage de la luminosité. L’écran assimile les couleurs, selon la lumière ambiante. Pour ne pas fausser les réglages de l’écran du PC, allumez l’appareil à l’avance, pour qu’il atteigne la température habituelle, en pleine utilisation. Il est préférable de paramétrer la luminosité avec l’éclairage que vous préférez, quand vous faites vos retouches. Votre environnement de travail influe sur votre écran, lequel est sensible à la chaleur ambiante et à la luminosité.

En plaçant la sonde sur l’écran, et en appuyant sur le bouton approprié, le réglage de la luminosité s’effectue tout seul. L’objectif est de faire sortir nettement le point blanc et le point noir. La sonde vous propose plusieurs contrastes et des profils de couleurs parmi lesquels vous devez retrouver ce qui vous convient le mieux. La valeur normale, pour un écran destiné aux clichés à imprimer, est de 120 cd/m2. Le contraste que vous préférez peut être en dessous de cette mesure. À vous de définir le profil qui correspond à vos attentes.

 

Ajuster le gamma

Régler le gamma avec vos propres yeux est une tâche impossible, mais avec la sonde de calibrage d’écran, c’est plus aisé de le faire. La valeur normale est le gamma 2,2, quel que soit le type d’écran. Vous pouvez toujours essayer d’imprimer vos photos, pour voir si le résultat vous satisfait.

 

Paramétrer la température de couleurs

Même si vous avez un matériel de haute technologie, car vous avez choisi la meilleure carte mère gamer de 2019, une rectification de la température de couleurs est nécessaire. Cette dernière influe sur la qualité de vos clichés. À la sortie d’usine, chaque écran a déjà une température prédéfinie, mais qui ne convient certainement pas à l’utilisation que vous allez faire de votre machine.

Voilà pourquoi il est indispensable de la rectifier. La température de couleurs normale, qui correspond à la lumière du jour, est de 6500 K, quand il fait soleil. La valeur est plus basse, pour un ciel nuageux. Tout dépend également de l’écran que vous avez.

Avant de finir de régler les couleurs de l’écran de votre PC sous Windows 10, faites un test. Aucun réglage n’est figé. Chaque photographe a ses préférences. Si votre style a une dominance de jaune, réglez votre écran pour l’obtenir. L’essentiel est que vous puissiez trouver ce qu’il faut pour matérialiser vos talents.

 

Définir un profil ICC

À partir de la ventouse, la sonde doit être fixée sur l’écran, pour finir le processus. Une fois les réglages terminés, elle va afficher des patchs de couleurs, afin de caractériser votre écran. Il faudra patienter, en attendant que la configuration finale s’effectue. À la fin, vous aurez la palette qui correspond à vos paramètres.

Il ne sera peut-être pas facile d’accepter qu’il s’agisse vraiment de ce que vous souhaitez. Ne soyez pas pressé de modifier quoi que ce soit. Laissez vos yeux s’habituer à ce nouvel aspect de votre écran. Ensuite, la meilleure manière de vous assurer que la machine ne s’est pas trompée est de réaliser un test de couleurs de l’écran.

 

À quel moment faut-il recommencer le calibrage ?

Le plus difficile est la première fois, d’autant plus que vous devez vous adapter aux nouvelles couleurs. Quand le temps passe, l’écran reprend toujours son apparence bizarre, pour vous rendre des photos aux couleurs inattendues. Il faudra être attentif, au moment où vous devriez réaliser à nouveau le calibrage d’écran.

Normalement, c’est une tâche à répéter tous les 2 ou 3 mois, mais tout dépend de l’écran, de la lumière ambiante, et de la nécessité de vos activités. Vous pouvez donc le faire tant que vous le souhaitez. Si vous laissez la sonde branchée, elle vous signale quand votre écran a changé, et que le moment est venu de le calibrer à nouveau.

 

Choisir la sonde adéquate

Les sondes varient d’un modèle à un autre. Vous devriez seulement prendre ce qui correspond à vos attentes. Certaines sondes peuvent être utilisées sur divers matériels. D’autres sont à utiliser spécifiquement sur un écran donné. C’est selon les appareils que vous utilisez. Si votre budget le permet, préférez les sondes qui sont en permanence connectées, et qui vous signalent les anomalies, dès qu’elles apparaissent. Cela vous évitera bien des surprises.

Quels écrans nécessitent une calibration

Tout écran est sensible aux facteurs chaleur et lumière. Le vidéoprojecteur n’y échappe pas. Si vous comptez projeter vos photos, pour les montrer, il faudra penser à les calibrer. Une tablette nécessite une calibration. En vous promenant avec la vôtre pour montrer vos clichés partout, vous risquez de faire des déçus, si la qualité n’est pas à la hauteur. L’écran de la tablette peut diminuer la valeur de votre travail. Prévoyez une sonde facile à utiliser, si vous comptez vous déplacer souvent. Vous devez également être attentif au moindre changement de l’écran, pour savoir s’il réclame le processus.

Tous les écrans nécessitent donc une calibration, à partir du moment où vous en avez besoin pour obtenir des images parfaites. Il faudra prêter plus attention aux déplacements. D’un endroit à un autre, l’écran aura des réactions différentes, selon la lumière et la chaleur qui y règne.

 

Conclusion

Un écran non calibré peut induire en erreur, quant à la qualité de vos photos. Il ne s’agit pas de la performance du matériel. C’est votre espace de travail qui influe sur l’écran et l’amène à interpréter les couleurs d’une manière différente. Vous pourrez vous concentrer plus sur le traitement d’images.

Cela ne marchera pas, car il vous sera impossible de restaurer les vraies couleurs de votre chef-d’œuvre. Si vous souhaitez avoir les couleurs telles qu’elles sont réellement, la solution efficace est la calibration de votre écran, quel que soit l’appareil que vous utilisez pour présenter vos photos, ou pour leurs traitements. Investissez ce qu’il faut, si vous êtes un artiste photographe.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES