Quand et comment utiliser la règle des tiers ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

À part l’exposition, la composition est également un aspect technique essentiel qu’il faut privilégier si vous voulez produire une jolie photo qui ne sera pas une photo mal cadrée et qui pourra plaire à la majorité des personnes qui la verront. Elle parait simple, mais requiert la considération de plusieurs paramètres et l’application du principe qui est la règle des tiers.

 

Qu’est-ce que la composition ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez d’abord comprendre ce que l’on entend par la composition. En effet, il s’agit de la manière dont vous arrangez la scène que vous allez prendre en photo. Vous allez donc devoir retirer ou ajouter des éléments en fonction du format de cadrage de la photo. Ce format peut varier d’un appareil à l’autre. Par exemple, sur un reflex, la forme que vous voyez dans le viseur est un 3/2 tandis que sur les modèles hybrides, le format est de 4/3. 

Certains logiciels permettent aussi d’avoir des formats moins courants comme le carré. Ainsi, l’agencement des éléments ne sera pas non plus le même puisque le cadre est différent. Pour réussir une bonne composition, il ne suffit pas de bien cadrer une photo, car vous devrez prendre en compte certains critères tels que :

 – Les éléments présents ou non dans le cadre.

 – L’espace que doit occuper chaque composant de la photo afin qu’il soit mis en avant ou moins visible.

 – La profondeur de champ c’est-à-dire le choix des éléments à présenter de manière nette et ceux qui vont être floutés si besoin.

 – Les perspectives

 – Les lignes de force qui serviront de repère pour guider l’œil.

L’exposition ou autrement dit, les couleurs à utiliser et les éventuels contrastes.

De ce fait, à part le type de cadrage sur lequel dépend la réussite du cliché, le photographe devra aussi travailler sur son exposition pour que la composition produise un rendu de qualité.

Quelles sont les règles à suivre pour composer une photo ?

Déjà mentionnées plus haut, l’émotion et les idées véhiculées en photo doivent être communiquées aux personnes qui la regardent. Ainsi, le code verbal est remplacé par le langage visuel présenté par la composition. Quand vous appliquez cette méthode en vue de valoriser les différents plans d’une image, vous êtes forcément influencé par ce que vous voyez habituellement au cinéma ou sur les tableaux de peinture. Ces habitudes sont alors devenues petit à petit des règles utilisées par le photographe. Néanmoins, ces règles peuvent ne pas être respectées.

Bien sûr, la photographie est un art qui montre l’originalité du photographe et sa pratique ne peut donc pas être uniformisée au risque de condamner la créativité de l’auteur du cliché. De plus, chaque personne perçoit une image différemment selon sa culture et ses habitudes. Dans la majorité des cas, nous avons tendance à lire une image de haut en bas et de gauche à droite, comme dans le sens du cinéma. Toutefois, il existe des catégories d’individus, qui, par leur nationalité ou par leur culture, le font dans le sens inverse. Les principes de la composition proviennent donc de nos acquis et des choses que nous avons eu l’habitude de voir avant.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Ces règles sont-elles universelles ? 

Pour faire simple, il n’y a pas vraiment de règle à suivre et chaque photographe est libre de produire l’image qu’il souhaite montrer à son public. Les règles de la composition d’une photo ne sont alors pas générales, mais constituent des bases à savoir afin que vous ayez le réflexe de bien cadrer vos photos et d’avoir des images satisfaisantes visuellement, comme celles utilisées à des fins commerciales. Ces principes sont applicables par n’importe qui et ne feront pas forcément intervenir votre esprit créatif. Ils sont donc avantageux surtout pour ceux qui veulent s’initier à la photographie.

Cependant, transgresser la règle ne signifie pas que vous allez rater votre cliché et de nombreux photographes nous ont déjà démontré le contraire maintes et maintes fois. Certaines des plus belles photographies réalisées dans le monde ne sont pas le fruit du respect de cette pratique. Quand vous réveillez l’âme d’artiste en vous, la connaissance de cette fameuse règle des tiers ne sera pas indispensable pour vous. Nous avons quand même jugé nécessaire de vous la partager surtout si en photo, vous êtes débutant et que vous ne savez pas sur quelle base partir. En la maîtrisant, cadrer vos photos deviendra aisément une routine pour vous.

Comment utiliser la règle des tiers ?

La règle des tiers est le principe de composition le plus fréquemment adopté du fait qu’elle est simple à appliquer. Nous nous permettons de dire qu’elle est vraiment facile, puisqu’il vous suffit de couper l’image en 9 parties égales et de mettre les éléments qui vous importent le plus sur les 2 lignes verticales ou les 2 lignes horizontales créées. Vous allez donc tracer une sorte de grille de composition qui divise votre photo en 3 parties suivant la verticale et en 3 parties à l’horizontale. Vous obtiendrez alors un tableau de 3 parties pour la colonne et de 3 lignes.

En appliquant cette règle des tiers, vous ferez ressortir 2 axes verticaux et 2 axes horizontaux. Les lignes horizontales majeures seront placées sur ces derniers. Cette astuce est valable pour une image de composition dont les objets importants sont disposés horizontalement, comme une photo d’horizon par exemple. N’hésitez pas à incliner votre image d’un certain angle afin qu’elle concorde sur l’axe.

Il en est de même pour les lignes verticales, car elles devront être situées le long d’un des 2 axes verticaux. Évidemment, ce principe concerne les photos contenant des éléments agencés verticalement.

En outre, pour le cas d’une photo sur laquelle le portrait d’un personnage est mis en avant, la composition d’image doit se faire en plaçant le sujet sur l’un des points forts c’est-à-dire sur l’une des intersections des lignes de force. Selon vos envies, vous pouvez aussi légèrement décaler le sujet pour qu’il ne soit pas aligné de façon trop précise avec la ligne des tiers. Comme nous l’avons toujours mentionné, cette astuce d’agencement d’image n’est pas à apprendre par cœur. Vous pouvez y apporter de petites modifications en fonction de votre cliché.

Néanmoins, vous devez éviter de centrer le sujet ou les éléments qui l’entourent si vous n’êtes pas sûr de le faire parfaitement. Cette règle des tiers est donc souvent la plus utilisée pour les photos de paysage et les photos de portrait, mais convient également à toutes les prises. Vous aurez le plaisir et la fierté de regarder les images que vous avez capturées en les faisant défiler sur votre cadre photo numérique.

Quand transgresser la règle des tiers ?

Une règle est par définition, ce qui doit être considéré comme ligne directrice ou comme formule à adopter dans un cas précis. Ainsi, la règle des tiers a été principalement élaborée pour ne pas diviser l’image en 2, mais pour créer 1 tiers. Néanmoins, pour certaines images, cette règle peut être brisée. Cela est faisable si jamais l’un de ces 2 cas de figure se présente :

 – Le cliché affiche des éléments symétriques. Par conséquent, afin de souligner cet accord, vous devez couper l’image en 2 parties égales. Vous pouvez par exemple avoir une photo de 2 personnes qui sont tournées l’une vers l’autre en se regardant. Ainsi, la photo de grille imaginaire sur votre cadre doit être composée de 2 fractions. Cette astuce est aussi appliquée pour la photo de 2 éléments majeurs qui se penchent au-dessus d’un 3e objet disposé de manière rectiligne.

 – Le cliché est constitué de 2 scènes complètement distinctes. Dans ce cas, cette différence d’ambiance doit être marquée en divisant l’image en 2 et non en 3. Pour vous donner un exemple précis en tête, imaginer la photo d’un salon de café au bord d’une ruelle. Le café devra alors être à droite et la rue à gauche pour que le contraste évoqué par l’image puisse immédiatement attirer l’attention du public qui la regarde.

Cette règle des tiers est un élément parmi tant d’autres principes de composition. Par ailleurs, nous ne nous lasserons jamais de vous répéter qu’elle peut être appliquée ou non selon votre choix. Elle pourra vous être d’une grande aide pour vous améliorer de jour en jour dans cette discipline qui est la photographie en produisant des clichés agréables à l’œil. Toutefois, vous êtes libre de ne pas avoir cet objectif et de ne pas vouloir vous conformer à cette règle. Vous pouvez proposer des photos originales dont on n’a pas l’habitude de voir. D’ailleurs, cela peut constituer le charme et le caractère unique de votre photo et peut définitivement contribuer à son succès.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES