Qu’est que la vitesse d’obturation en photographie ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

La vitesse d’obturation est un système de réglage indispensable pour maîtriser l’exposition d’une photo. Une fois que vous aurez trouvé la bonne technique, vous arriverez à produire un cliché formidable et créatif. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Allons découvrir à travers cet article ce qu’est une vitesse d’obturation.

 

Comprendre le fonctionnement de la vitesse d’obturation

L’obturateur est un élément d’un appareil photo Canon ou d’une autre marque, qui se situe devant le capteur. Il renferme des rideaux à lamelles métalliques conçues spécialement pour contrôler la vitesse d’obturation. En clair, il s’agit du mécanisme par lequel traverse la lumière lorsqu’il s’ouvre. Quand la quantité de lumière est suffisante, le second rideau se ferme. Ce schéma se produit lorsque la vitesse se limite à 1/250 ème de secondes. 

Au-delà de ce chiffre, le fonctionnement se déroule différemment. En effet, si vous choisissez 1/3200 s, par exemple, sachez que vous ne bénéficiez que d’une faible quantité de lumière. De ce fait, le cliché sera plus sombre. Vous obtiendrez cependant l’effet contraire si vous réduisez la vitesse à 1/125 s. De cette manière, l’image sera plus exposée et plus éclairée. Tout dépend donc du résultat que vous souhaitez avoir. 

En clair, si vous voulez créer une photo lente, sachez que la durée d’ouverture de l’obturateur de l’appareil photo est prolongée. De cette manière, le capteur reçoit assez de lumière pour constituer un joli cliché. Pour une vitesse rapide, cependant, la lumière que le capteur reçoit est de faible intensité. À noter que vous avez la possibilité, d’opter pour des vitesses très rapides jusqu’à 1/8000ème ou très lentes à seulement 1/30s, selon vos préférences.

Réglage de la vitesse d’obturation 

La vitesse d’obturation vidéo est un paramètre à ne pas négliger pendant la séance de photographie. Comme susmentionnée, elle garantit la qualité finale du cliché. À noter qu’elle s’exprime en fractions de seconde ou en secondes. Voici la liste des valeurs standard : 1/8000 s – 1/4000s – 1/2000s – 1/1000 secondes – 1/500 s – 1/250 s – 1/125 s – 1/60 s – 1/30 s – 1/15 s – 1/8 s – ¼ s – ½ s – 1 s – 2 s – 4 s – 8 s – 15 s – et 30 s.  Il existe plusieurs manières de procéder au réglage du mécanisme susmentionné. 

Le mode manuel bien qu’il semble complexe pour les débutants est le plus efficace. Pour y arriver, il suffit de tourner la molette, et le tour est joué ! Pensez néanmoins à tenir compte de l’ouverture et des ISO pour bénéficier d’un meilleur résultat. Le mode priorité à la vitesse d’obturation, connu aussi sous Tv ou S est une méthode très pratique. Bien évidemment, il est intégré sur tous les réflex. 

Vous pouvez vous en servir pour adopter une vitesse particulière lors des applaudissements ou un oiseau en plein vol. Cette technique requiert une vitesse minimale de 1/2000. Enfin, il existe ce que l’on appelle le mode priorité ouverture AV ou A. Contrairement au précédent, celui-ci ne vous permet pas de sélectionner la vitesse. Il contribue cependant à changer l’ouverture et influence par la même occasion la vitesse.  

 

Vitesse d’obturation : quelles en sont les conséquences ?

Le style final du cliché dépend du temps de pose photo que l’on a choisi au préalable. Si vous avez opté pour la vitesse lente, vous avez deux cas de figure. Premièrement, il y a ce que l’on appelle le flou de mouvement première pro. Contrairement à ce que l’on peut croire, celui-ci n’est pas forcément considéré comme un défaut. Il est provoqué par le mouvement du sujet principal ou celui de la scène. C’est le cas des oiseaux qui passent dans le ciel ou un individu qui conduit un vélo avec son casque VTT enduro

Ce schéma se déroule, notamment, quand on fait face à une photo à haute vitesse. Le temps de déplacement de la cible est plus lent ou plus accéléré que celui de l’obturation ou vice versa. 

Le flou de bougé, quant à lui, fait défaut sur le cliché ou y ajoute une touche d’authenticité si le geste était intentionnel. Cette figure se produit généralement lorsque le photographe se trouve dans de mauvaises conditions en termes de lumière ou s’il n’a pas employé un trépied au moment du shoot. Il arrive également que le professionnel ait fait un mouvement inattendu durant la prise de vue alors qu’il a opté pour une vitesse trop lente. Ainsi, pour améliorer la netteté du cliché, mieux vaut utiliser la règle des 500 tout en veillant à intensifier un peu le temps d’exposition photo.

Les résultats de la vitesse d’obturation en photographie

Hormis l’ouverture et l’ISO, c’est l’ingrédient magique qui favorise la qualité d’une photo. Ces trois éléments sont, d’ailleurs, le triangle d’exposition lumière d’un cliché. Elle est, de ce fait, une meilleure alliée pour faire preuve d’imagination. Pour épater votre public et figer une scène, utilisez cette technique. 

Si vous disposez d’un boîtier haut de gamme, choisissez le rapport 1/8000 contre 1/4000 pour les modèles en entrée ou en moyenne gamme. Pour les amateurs de vitesse, sachez qu’elle vous aidera à faire un filé. L’objectif principal cette fois-ci est de capturer un sujet en mouvement rapide en adoptant une faible vitesse soit 1/200 au maximum. En optant pour cette priorité vitesse, vous allez composer une sorte de dynamisme au premier plan et un arrière-plan filé. Cette méthode est très prisée notamment durant les courses automobiles. 

Enfin, montrez votre créativité à travers la pose longue. Celle-ci convient surtout aux amoureux de la nature. Elle est généralement utilisée pour shooter les étoiles, la cascade, le manège, etc. Vous pouvez adopter plusieurs vitesses : fractions de seconde, secondes ou quelques minutes. Pour réussir cette technique, vous devez vous équiper au moins d’un trépied et d’un filtre ND.  

 

Conclusion

Gérer ce type de vitesse en photographie pour la première fois n’est pas une mince affaire. Pour un meilleur rendu, il faut s’exercer régulièrement tout en veillant à suivre les bonnes techniques de gestion et de réglage. Il ne reste plus qu’à sélectionner le temps exact de pose en tenant compte du résultat souhaité, et le tour est joué ! 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES