Comment nettoyer l’intérieur d’un objectif photo ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

En photographie, il faut parfois plus qu’un simple coup de chiffon pour nettoyer un objectif. Une tache grasse, une empreinte de doigt ou une couche de poussières peuvent altérer la qualité des prises de vue. Sans mesure, ces taches peuvent rapidement devenir « problématiques ».

Un objectif sert principalement à affiner la qualité des images prises par un appareil photo. Son rôle est crucial dans le cadrage d’un sujet, aussi minuscule ou éloigné qu’il soit. Ce qui fait qu’il requiert un bon entretien. Et qui dit entretien dit nettoyage. Pour les concernés, tour d’horizon sur les étapes à suivre et les précautions de nettoyage de l’intérieur d’un objectif photo.

 

Pourquoi nettoyer un objectif photo ?

Les taches grasses, les éclats d’eau et les empreintes digitales peuvent facilement embuer la vision d’un objectif. La qualité des prises en est ainsi altérée, surtout au niveau du piqué. Pour ce qui est des particules de poussières, leur abrasivité peut dégrader le matériel dans son ensemble. Ce qui fait qu’il faut vite se débarrasser de ces saletés. Toutefois, le bon vieux « coup de chiffon » peut s’avérer insuffisant, inefficace voire aggravant. Effectivement, de mauvais gestes de nettoyage peuvent davantage rayer la lentille fragile de l’optique. Il existe certaines astuces pour rendre vos objectifs nickel sans risquer de les abîmer.

 

 

Les actes préventifs à adopter

Nettoyer, c’est bien. Mais nettoyer systématiquement son objectif photo peut user la lentille de son optique. Pour éviter de l’astiquer trop souvent avec le chiffon, voici quelques gestes préventifs à adopter :

  •         Nettoyer fréquemment son sac photo et toujours transporter son matériel avec
  •         Interchanger les objectifs du boîtier en les pointant vers le bas, dans un endroit peu venteux et peu poussiéreux
  •         Équiper l’objectif d’un filtre UV de protection de bonne qualité pour préserver la lentille frontale
  •         Utiliser un pare-soleil pour éviter que les doigts et leurs traces ne traînent sur l’appareil
  •         Ne jamais oublier de mettre le capuchon de l’objectif en cas d’inutilisation

 

Le nettoyage à proprement dit

Avant de procéder à un nettoyage en profondeur de vos objectifs, veillez à vous mettre dans de bonnes conditions. Concrètement, il faut que votre plan de travail soit à l’abri des courants d’air et de la poussière : fenêtres fermées, pas juste après le ménage, et dans un lieu humide de préférence. Vous devez ensuite rassembler le matériel de nettoyage nécessaire. Dès lors, vous pourrez commencer l’opération.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Méthode 1

Étape 1 : décrasser l’extérieur de l’objectif dans son ensemble à l’exception de sa lentille.

        passer un coup de chiffon microfibre propre et légèrement humidifiée pour enlever les saletés superficielles

        appliquer un chiffon imbibé d’huile de coude ou de savon pour les taches tenaces (éviter le solvant sur les surfaces en plastique et en caoutchouc)

Étape 2 : nettoyer les lentilles

Ici, il faut se charger de la lentille frontale et arrière de l’objectif. Il faut bien savoir s’y prendre. Le dépôt de poussières sur ces éléments constitue un problème mineur ne requérant pas forcément un nettoyage. Ces fines particules n’ont généralement aucune incidence sur la qualité des images. Par contre, les taches de gras et les empreintes posent problème. Ces derniers corrompent la qualité du flou et diminuent les contrastes. Dans ce cas de figure, voici la marche à suivre :

        Tapoter la lentille avec du papier optique absorbant s’il y a des éclats d’eau (si nécessaire)

        Décoller la poussière avec un soufflet en caoutchouc

        Utiliser le petit pinceau d’un LensPen pour enlever les fines particules de poussière restantes

        Passer le stylo nettoyeur de ce même LensPen pour ôter les empreintes et le gras (sur action de carbone)

        Passer un coup de chiffon humide ou du papier photo mouillé sur la lentille affectée par des éclats de boue ou d’eau salée (si nécessaire)

Note : il faut éviter de nettoyer la lentille avec un mouchoir, des vêtements, un essuie-tout de cuisine, du détergent, du produit nettoyant pour vitre ou encore l’eau du robinet. Ces éléments ont généralement un effet abrasif ou gras.

Étape 3 : nettoyage des contacteurs et de la baïonnette

Utiliser du papier optique imprégné d’une petite quantité d’alcool isopropylique (à acheter en pharmacie) pour les connecteurs (pas ceux en plastique).

 

Méthode 2

  •         En intérieur

Étape 1 : dépoussiérer l’objectif avec une bombe à air (tenir la bombe verticalement)

Étape 2 : souffler sur la lentille puis y passer délicatement un coup de chiffon microfibre (faire des mouvements de cercle de l’intérieur vers les bords)

  •         En extérieur

Étape 1 : ôter les particules de poussières avec une poire soufflante ou un pinceau à poil.

Étape 2 : souffler sur la lentille puis y passer délicatement un coup de chiffon microfibre (faire des mouvements de cercle de l’intérieur vers les bords)

  •         Au bord de la mer

Les embruns, de leur nature salée, sont très agressifs pour la lentille d’un objectif. Ils ont tendance à y déposer du gras. Pour s’en débarrasser, évitez à tout prix le chiffon microfibre si vous souhaitez minimiser les microrayures. Préférez à la place la poire soufflante et la bombe à air pour dépoussiérer. Pour ôter les couches de sel, il est conseillé d’utiliser de l’eau douce ou minéralisée : trempez-y le filtre de protection ou bien passez un chiffon microfibre imbibé de cette eau directement sur l’objectif.

 

 

Petit guide du « matos » de nettoyage d’objectif

Voici les divers objets à toujours apparier à son matériel photo si l’on souhaite bien entretenir son objectif :

  •         Bombe à air sec 
  •         Poire soufflante avec ou sans embout
  •         Pinceau soufflant
  •         Lenspen, le crayon à double embouts (pinceau dépoussiérant et feutre carbone) avec un réservoir de carbone dans son bouchon.
  •         Chiffon microfibre ultra-doux
  •         Liquides optiques spécifiques sans alcool à utiliser avec un chiffon
  •         Papier optique absorbant
  •         Coton-tige et brosse à dents

En somme, il faut savoir adopter les bons gestes de nettoyage pour préserver la durée de vie de son objectif photo, surtout de la lentille. Le traitement des poussières est différent des éclats d’eaux salées. Il faut retenir les précautions spécifiques au type de saleté logée sur l’optique. Pour minimiser ces opérations fastidieuses, pensez à acquérir un filtre UV, un pare-soleil, et une housse photo pour votre objectif pas cher.

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES